Comment se passe le défrisage ?

Pour essayer de comprendre le procédé, voici comment se passe le défrisage. Tout d’abord, il faut savoir que chaque fibre capillaire comprend de la kératine. Elle est composée de chaînes de protéines qui sont à leur tour reliées entre elles par des ponts de soudure que sont les atomes de soufre. Le défrisage consiste à rompre ces ponts et à mettre à leur place un seul pont de sulfure au lieu de deux. Un produit très basique est utilisé pour cela. Cette méthode artificielle fait donc que la kératine ne puisse plus résister et sa frisure pourrait être contrôlée. Une fois que la raideur voulue est atteinte, un long rinçage est nécessaire afin de terminer le processus.

Est-ce bon ou mauvais pour les cheveux ?

Les idées sont partagées à propos du défrisage. Si d’autres pensent que c’est beau à voir, mais n’est pas du tout bénéfique pour les cheveux. Les uns confirment que c’est une pratique comme toutes les autres, qui a ses bienfaits, mais par contre a besoin de traitement parallèle.

Quels en sont les effets secondaires ?

L’effet secondaire principal du défrisage serait les cheveux qui deviennent très secs et ternes. Celles qui ont défrisé ont toutes remarqué cela, c’est un passage obligé. Tel qu’expliqué ci-dessus, c’est la manière de faire en elle-même qui provoque cette séquelle. Le cuir chevelu n’étant pas en reste puisqu’il perd toute son eau, les pellicules aussi surviennent.

Que faire pour les réparer et les soigner ?

Après un défrisage, on doit toujours procéder à des soins d’accompagnements, vu les dégâts et les risques encourus. Ces soins sont conseillés après 4 jours de défrisage. S’ils sont fraîchement défrisés, un peu de beurre de karité ou d’huile ferait l’affaire.

L’hydratation est primordiale

Après un défrisage, une reconstruction totale des cheveux doit être au programme, dont une hydratation permanente. Mais attention, il ne s’agit pas ici de rajouter de la matière grasse, mais de nourrir au plus profond de la fibre et de garder cette hydratation. Les produits à base de protéines et de vitamines végétales sont à prioriser pour un meilleur résultat comme vous pouvez le voir ici.

Pourquoi ne pas essayer le co-wash ?

Comme la structure des cheveux défrisés est très fragile, il n’est pas très conseillé de les laver comme à vos habitudes quotidiennes. C’est-à-dire en utilisant le shampooing habituel. Le co-wash consiste à laver ses cheveux directement avec de l’après-shampooing. Ce terme est le diminutif de « conditioner » et de « wash » qui signifient respectivement « après-shampooing » et « laver » en français. Toutefois, un seul lavage par semaine suffit amplement.

Un traitement spécifique

Déjà que les cheveux afros nécessitent une attention particulière, après un défrisage, il faut redoubler d’efforts. Après le lavage des cheveux, il est conseillé de procéder aux masques capillaires. En effet, ces derniers nourrissent la fibre et scellent l’hydratation, ils font donc le pansement de la fibre capillaire. Comment faire ? Il suffit d’appliquer le masque par mèche et d’insister sur les pointes et les longueurs. Ce produit est parfait pour cela. Afin d’optimiser les effets, enroulez les cheveux dans une serviette chaude pendant 20 minutes avant de rincer.

Adoptez de nouvelles habitudes

À part les soins faits avec des produits, les petits gestes quotidiens peuvent aussi apporter leurs bienfaits aux cheveux défrisés.

  

Démêler

Il faut avoir de la patience pour démêler des cheveux défrisés. Les diviser par section et ensuite procéder au démêlage. Cette étape prend un peu de temps et doit être faite avec douceur. Mais attention, utilisez un peigne à larges dents.

Masser

Procéder à un massage du cuir chevelu tous les 2 jours n’apportera que du bien aux cheveux abîmés. Un geste tout simple, il suffit de poser la pulpe des doigts sous les cheveux et faire de petits mouvements de massage. L’utilisation d’une huile légère est recommandée telles l’huile d’olive, l’huile d’argan ou de jojoba ou du beurre de karité.

Dormir en portant un bonnet

Quoique ce ne soit pas toujours très agréable, surtout s’il fait chaud, porter un bonnet au coucher est pourtant indispensable dans la reconstruction des cheveux défrisés. Quand même, le bonnet doit être soit en soie soit en satin. Les autres matières ne sont pas adéquates.

Certains composants sont à proscrire

Les soins après un défrisage sont délicats parce qu’il est question de restauration totale de l’écosystème du cheveu.

La vaseline

Ce produit n’apporte guère de solution à votre cheveu abîmé. Il ne fera qu’alourdir les cheveux tout en obstruant les pores du cheveu.

La lanoline

La lanoline est un des facteurs provoquant la sécrétion de l’hormone DHT, une hormone qui entraîne la chute des cheveux.

L’excès de glycérine

La quantité totale de glycérine dans un flacon pour réparer les cheveux défrisés ne doit pas dépasser les 5 %. Effectivement, elle absorbe et retient l’humidité dont la chevelure a besoin. Les effets secondaires du défrisage peuvent être limités si vous prenez bien soin de vos cheveux après. Mais aussi, pensez à n’en faire que 3 fois dans une année et espacée de 6 semaines minimum.